Un forum convivial ouvert à toutes et à tous!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dites non à la violence contre les femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Dites non à la violence contre les femmes   Lun 26 Nov - 23:02

Citation :
Le site web "Dites non à la violence contre les femmes" est lancé aujourd'hui

26 novembre 2007 – Alors qu'a commencé hier la Campagne des 16 jours contre la violence à l'égard des femmes, le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme (UNIFEM) a lancé aujourd'hui, avec son ambassadrice itinérante Nicole Kidman, le site web `Dites Non à la violence´, qui vise à recueillir des signatures du monde entier contre ce fléau.

« La violence contre les femmes et les filles est un problème de dimension universelle. Au moins une femme sur trois dans le monde a été battue, contrainte d'avoir des rapports sexuels, ou a subi d'autres formes de sévices au cours de sa vie », indique l'UNIFEM dans un document publié ce mois-ci.

« Il s'agit sans doute de la violation la plus répandue actuellement des droits fondamentaux de la personne, et qui a pour conséquences de détruire des vies, fracturer des communautés et freiner le développement », affirme l'agence.

Le site web "Dites Non à la violence" (http://www.saynotoviolence.org/), lancé aujourd'hui permettra de recueillir les signatures de ceux et celles qui s'opposent ouvertement à cette forme de violence.

Si les statistiques recueillies par l'UNIFEM décrivent une situation effrayante en termes de conséquences sociales et sanitaires, le coût économique de la violence contre les femmes n'en est pas moins considérable. Aux Etats-Unis par exemple, les Centres pour la prévention et le contrôle des maladies ont estimé en 2003 que le coût annuel de la violence domestique s'élevait à plus de 5,8 milliards de dollars.

Devant ce problème de dimension universelle, l'Assemblée générale des Nations Unies a créé en 1996 un Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour éliminer la violence à l'égard des femmes. Géré par l'UNIFEM, c'est le seul mécanisme unilatéral qui accorde des dons pour appuyer des actions locales, nationales et régionales de lutte contre la violence.

Depuis le début de ses activités en 1997, il a alloué plus de 19 millions de dollars à 263 initiatives dans 115 pays.

L'UNIFEM rappelle par ailleurs que les pays signataires de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW selon son acronyme anglais) ont l'obligation de prendre toutes les mesures nécessaires pour éliminer la violence contre les femmes.

Aujourd'hui, 185 pays sont parties à la Convention, qui est entrée en vigueur le 30 septembre 1981.

Centre de Nouvelles ONU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouménie
banda de bronze


Féminin
Nombre de messages : 1367
Age : 30
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Lun 26 Nov - 23:25

On ne devrait meme pas en parler
On ne devrait pas parce que ca ne devrait meme pas exister
Tout comme la journée de la femme...
On ne devrait pas etre obligé, un jour dans lannée, de le dire pour quelque chose, pour rappeller aux gens ses malheurs là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Mar 27 Nov - 0:42

Nouménie a écrit:
On ne devrait meme pas en parler
On ne devrait pas parce que ca ne devrait meme pas exister
Tout comme la journée de la femme...
On ne devrait pas etre obligé, un jour dans lannée, de le dire pour quelque chose, pour rappeller aux gens ses malheurs là...

Tu sais Nouménie, c'est une question d'éducation. Pour comprendre ce type de problèmes, il faut en revenir aux fondamentaux de l'être humain. Dès sa naissance, l'individu est confronté à deux prises de conscience contradictoires :

- la perception qu'il a de lui-même, de ses besoins, de ses désirs.

- la perception de l'environnement dans lequel il évolue, et qui souvent s'oppose à la réalisation de ses besoins et de ses désirs, ou, tout au moins, qui freine leur réalisation.

On se retrouve alors rapidement dans un rapport de force entre ce qui est soi et ce qui est l'autre (tout ce qui n'est pas soi).

Tout aussi rapidement, l'individu comprend que certains rapports de force lui seront définitivement défavorables, et il les accepte d'autant plus facilement qu'ils sont contraignant. Ainsi, personne ne se révolte contre la force de gravitation qui nous plaque au sol, ni contre l'obstacle qu'il faut contourner, ni contre le temps qui sonne en nous comme un terrible compte à rebours, etc. L'être humain s'adapte quand il n'a pas le choix.

C'est, paradoxalement, dans ce qui lui nécessite le moins d'effort pour se transformer en être humain "socialement" acceptable qu'il cède à la facilité. Or le rapport de force entre l'homme et la femme est nettement en faveur du premier. Je parle, bien entendu, de la force physique. En ce qui concerne, la "force" intellectuelle, il n'y a intrinsèquement aucune différence.

Cependant, les jeunes filles se rendent compte de la différence de force physique qui les oppose aux garçons, et c'est bien là que réside la mise en différenciation progressive et culturelle entre les filles et les garçons. Les filles doivent s'adapter différemment des garçons, car elles ont une contrainte supérieure dont elle doivent tenir compte, et pas les garçons. Les filles sont, bien souvent, plus rapidement mature que les garçons, parce que la maturité se caractérise justement par l'acquisition d'une pensée pragmatique face à son environnement et à ses contraintes. Alors, les filles développent une qualité de réflexion supérieure à celles des garçons, qui eux, se protégeant eux-mêmes, peuvent "se laisser vivre" plus longtemps.

C'est souvent cette capacité des femmes à voir plus clair, à voir mieux, qui rend les hommes méfiants de la femme. Lorsque qu'un individu se trouve en opposition intellectuelle avec un autre, il cherche à prendre le dessus par un autre moyen. Cet autre moyen est la force physique. Alors là, la femme n'a plus que deux solutions : rendre les armes ou s'apprêter à affronter un adversaire qui lui est supérieur. Personne n'aime rendre les armes et se retrouver du côté du plus faible, et de la même manière, la prise de conscience d'un point de force qui nous rend supérieur à l'autre, nous fait tendre "naturellement" (d'une manière animale) à en abuser. Et c'est pour cela que la violence faite aux femmes ne se limite pas aux milieux défavorisés intellectuellement.

Lorsque je te disais, au début de ma réponse, que c'était une question d'éducation, je ne parlais pas d'une éducation qui s'adressait à la formation de l'intelligence, mais d'une éducation à la cohérence. La cohérence est l'expression d'une harmonie comprise (donc non-subie) entre ce que nous pouvons vouloir et acquérir, et ce que les autres peuvent vouloir et également acquérir. Comprendre que le chemin juste est celui de la moindre dépense d'énergie. On ne se heurte pas aux autres, parce que cela épuise notre énergie vitale.

L'humanité en est encore à l'histoire du pot de fer et du pot de terre, alors qu'elle devrait en être au pot de caoutchouc. L'humanité doit acquérir une pensée dynamique et structurellement souple qui lui permettrait de passer au travers des contraintes sans "casser", être l'eau face à l'eau.

Tu te rappelles, qu'il y a peu, nous nous opposions. Cette fois-ci "accompagne"-moi, et je t'accompagnerai aussi. À deux, nous sommes plus fort que seul. Voilà ce qui est évident, voilà ce qui est cohérent. Et lorsque l'on est cohérent, et que l'on est plus fort, on n'abuse pas de sa force, on "accompagne" le plus faible, on ne le détruit pas, parce que l'on comprend que si faible que soit sa force, elle contribue à la montée en puissance du concept d'humanité globale.

Sans arrogance, sans vouloir donner de leçon, avec le seul désir de te voir m'accompagner pour que nos deux intelligences, faites de ta spontanéité, de ta capacité à découvrir, et de mon expérience, se supportent mutuellement dans un objectif que nous voulons commun.

On ne peut pas supprimer la violence d'ici demain, ou après demain, mais on peut être le pas dans la bonne direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Mer 28 Nov - 2:48

Tu ne m'as pas répondu Nouménie. J'aimerais pourtant que nous "dansions" ensemble dans quelques sujets. Que nous trouvions ensemble les portes qui s'ouvrent sur le cadre de cohérence.

Comprendre comment la loupe sur le détail brise l'équilibre dynamique de l'ensemble.

Ceci est une invitation aimable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouménie
banda de bronze


Féminin
Nombre de messages : 1367
Age : 30
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Mer 28 Nov - 14:28

Quest ce que tu veux que je te dise lol

jai rien a dire =)
jsuis pas mal feministe et je trouve que faire des journées pour la femme cest stupide, dégradant, parce quelles ne devraient pas exister (les journées, pas les femmes hein !!!)
Sa nous rabaisse encore plus, nous met en danger
Dacc ya des problemes, mais ils ne datent pas dhier pour autant que je le sache Et pis de toute facon, cest dla faute aux hommes et leur 2eme "cerveau" lol =x (je rigole rohh (enfin pas vraiment mais chut) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Jeu 29 Nov - 5:51

Nouménie a écrit:
Quest ce que tu veux que je te dise lol

jai rien a dire =)

Mais bien sûr que tu as à dire. D'habitude, tu ne t'en prives pas Smile

Nouménie a écrit:
jsuis pas mal feministe ...

Ce qui signifie donc que tu as un avis sur le rôle de la femme dans la société, sinon, tu n'es pas féministe, mais simplement femme. Être féministe implique, au minimum, que tu soutiennes la cause des femmes.

Ma question sera donc : De quel combat s'agit-il ?

Nouménie a écrit:
... et je trouve que faire des journées pour la femme cest stupide, dégradant, parce quelles ne devraient pas exister (les journées, pas les femmes hein !!!) Sa nous rabaisse encore plus, nous met en danger

C'est donc un combat pour l'égalité des droits des femmes ... avec ceux des hommes, je suppose. C'est à dire le droit à l'indifférence. C'est ce que tu penses ?

J'ai mis le doigt sur ce qui semblait être, selon moi, une des causes majeures qui rendent les femmes différentes des hommes : la nécessitée, pour les femmes, d'acquérir une "force" intellectuelle là où les hommes se contentent de leur force physique, et cela pour rétablir un équilibre dans la société.

Dirais-tu, avec moi, qu'il y a une fracture culturelle entre les femmes et les hommes, et que cette fracture doit être réduite, afin que les hommes n'aient pas à abuser de leur force physique, et les femmes de leur supériorité intellectuelle ?

Nouménie a écrit:
Dacc ya des problemes, mais ils ne datent pas dhier pour autant que je le sache Et pis de toute facon, cest dla faute aux hommes et leur 2eme "cerveau" lol =x (je rigole rohh (enfin pas vraiment mais chut) )

Si ce troisième hémisphère cérébral, situé à un mètre près des deux autres, prend tant d'importance chez l'homme, c'est peut-être parce que cet outil est mal compris. Je ne crois pas qu'il soit fort différent, hormis sur sa forme, que celui des femmes. C'est son interprétation culturelle, aujourd'hui, qui pose problème, et la femme, éducatrice privilégiée des enfants, contribue donc autant que l'homme à perpétrer cet a priori sur le rôle de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Jeu 29 Nov - 15:20

Voilà ma chère Nouménie, comment je vois notre danse dans ce forum. Tu revendiques la qualité intellectuelle et je revendique l'expérience.
Commençons donc la danse, afin d'élever le débat. Pourquoi l'élever? Pour que ce forum ressemble enfin à un forum plus qu'à un tchat.

Résumons donc les portes ouvertes sur la compréhension de la violence faite à la femme :

- Au départ, deux êtres humains dont les rôles respectifs sont animalement distingués.

- Au départ, aussi, une différence de morphologie musculaire génétiquement programmée.

- La prise de conscience progressive des ces différences fondamentales par les enfants et les adolescents.

- Leur prise en compte dans le processus d'adaptation qui devient, dès lors, spécifique à la femme et l'homme.

- Spécificité qui consiste chez l'homme à adopter un profil de "vainqueur", et chez la femme à développer un outil capable de compenser sa force physique "déficiente". Je nommerais cet outil "la ruse" sans y inclure l'aspect habituellement péjoratif qu'il invoque.

- Arrivé à ce niveau, oserais-je dire que la violence physique est avant tout masculine, mais également que la violence intellectuelle, elle, est plutôt féminine.

A ce niveau-ci, de la discussion, la femme et l'homme ne se distingue pas de la femelle et du mâle animalement compris, et on est loin de parler de spécificité propre à l'humain.

Qu'en pense-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouménie
banda de bronze


Féminin
Nombre de messages : 1367
Age : 30
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Jeu 29 Nov - 21:42

Citation :
la nécessitée, pour les femmes, d'acquérir une "force" intellectuelle là où les hommes se contentent de leur force physique, et cela pour rétablir un équilibre dans la société.

derriere chaque grand homme, il y a une grande femme mrgreen

Citation :
Dirais-tu, avec moi, qu'il y a une fracture culturelle entre les femmes et les hommes, et que cette fracture doit être réduite, afin que les hommes n'aient pas à abuser de leur force physique, et les femmes de leur supériorité intellectuelle ?
Moi je dit surtout que la femme supporte 9mois un etre dans son ventre, quelle sera dechirée a la naissance de cet etre, quelle lallaitera (pas forcement, maisz faudrat bien enlever ce lait), que si elle bosse, bah elle devrat saretter, quite a se retrouver sans boulot, que meme si les mentalités ont changées, les femmes font encore bien souvent la popote, le menage, soccupe des gosses, des papiers, de laccueil des gens, etc...
Que la femme, elle devient "grande" tot avec les regles, quelle est obligée dassimiler les choses plus vite (surtout niveau contraception etc)
etc, etc, etc...
Bref, faut que sa change ^^ et radicalement et partout !
50-50 ^^ (on devient hypocampes dites ? ^^ )
Donc bien sur que les filles sont plus "rusées" etc... on les conditionne un peu =/

on saque les femmes parce quelles sont des femmes, le super "sexe faible" nimporte quoi, en attendant, sans nous, pas de renouvellement de lespece... (et oui, faut que quelque homme pour repeupler un peu le monde, le contraire nest pas vraiment vrai =D )
on les saque sur tout et nimporte quoi, on attends delles quelles répondent a tout les criteres (physique : beauté - intellectuel - social etc)

jveux on soit des nescargots, na !
Et pis jserais la reine des amazones ^^
voila, mes bétises du dessus (reine etc) cest un peu comme tout, faut pas rever -_-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Jeu 29 Nov - 22:38

Je n’ai jamais aimé ce genre de Campagne, car elle omet quelque chose qui est certes moins courant, mais qui est tout aussi grave, je parle des hommes battus par leur femmes. Ça fait rire au premier abord, mais réfléchissez deux secondes et c’est tout de suite moins drôle hein, car quelqu’un de battu reste quelqu’un de battu, et ce n’est pas parce que c’est moins fréquent que c’est moins malheureux, mais ceci n’est qu’un exemple en faite, je m’explique…

(ça me rappel quand j’avais un peu près 5 ou 6 ans et que je me faisais frapper par la voisine ou la fille de ce qui me servait de nourrisse… bref)

Ton explication Alan est très bien, mais c’est justement pour ça que je n’aime pas ce genre de campagne, pourquoi toujours défendre spécifiquement les femmes qui se font battre par les hommes alors que le véritable problème n’est pas là, mais plus de la violence dont font part certains envers d’autres personnes dites plus faible qu‘eux (je m’exprime mal, mais on me comprend, enfin j’espère)

En clair, je trouve que ce genre de campagne on un coté bien trop nombriliste, mais dieu sait que ça marche, par ce que dieu sait que les garçons aiment jouer leur prince charmant face au femme en les défendant, et dieu sait que les femmes aiment bien se sentir protéger, donc ce genre de campagne fait plaisir à tout le monde…

… sauf moi, c’est bien beau de dire non à la violence contre les femmes, mais dans ce cas il faudrait dire non aussi à la violence contre les hommes, ou plus généralement parlant dire non à la violence envers les plus "faibles" (je m’exprime du mieu que je peu) Et je pense que plutôt de vouloir jouer les héros en créant ce genre de campagne, il ferait mieux de ne rien faire plutôt que de ne faire les choses qu’a moitié, car en ne les faisant qu’a moitié, ça avantage certains comme ça va en détruire d’autre (la dessus je pense que tu me comprend Alan, tu exprime un peu près la même chose sur le topic de L'arche de Zoé)
Revenir en haut Aller en bas
Nouménie
banda de bronze


Féminin
Nombre de messages : 1367
Age : 30
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Jeu 29 Nov - 23:31

moi jai compris butcherris ^^

ce que tu as dit rejoind aussi un peu ce que jai dit, sa ne sert a rien den parler, surtout si cest fait a moitier

et puis comme ca, on pourra continuer a se tapper butch =D =x



en plus, les journées pour la femme bla bla bla, on sen fiche toute un peu beaucoup... -_- sa nous apporte rien, alors on ignore, ca va plus vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Jeu 29 Nov - 23:52

Je vais commencer par répondre à Butcher, comme ça il ne pourra pas dire que je privilégie les femmes (j'allais dire les gonzesses) Very Happy

Butcher a écrit:
Je n’ai jamais aimé ce genre de Campagne, car elle omet quelque chose qui est certes moins courant, mais qui est tout aussi grave, je parle des hommes battus par leur femmes. Ça fait rire au premier abord, mais réfléchissez deux secondes et c’est tout de suite moins drôle hein, car quelqu’un de battu reste quelqu’un de battu, et ce n’est pas parce que c’est moins fréquent que c’est moins malheureux, mais ceci n’est qu’un exemple en faite, je m’explique…

Mais je suis entièrement d'accord avec toi. Dénoncer la violence faite aux femmes par les hommes, ne doit pas empêcher de dénoncer tout autre type de violence, et pourquoi pas également celle faite aux hommes par les femmes. Ceci dit l'ampleur du second problème est loin d'égaler le premier.

Butcher a écrit:
(ça me rappel quand j’avais un peu près 5 ou 6 ans et que je me faisais frapper par la voisine ou la fille de ce qui me servait de nourrisse… bref)

Fallait pas chercher à regarder sa culotte Smile
Mais blague à part, cet exemple montre bien que le parcours de chacun, c'est-à-dire son apprentissage, est différent d'un individu à l'autre, et ce sera un élément essentiel lorsqu'il faudra parler de la résolution du problème de la violence.

Butcher a écrit:
Ton explication Alan est très bien, mais c’est justement pour ça que je n’aime pas ce genre de campagne, pourquoi toujours défendre spécifiquement les femmes qui se font battre par les hommes alors que le véritable problème n’est pas là, mais plus de la violence dont font part certains envers d’autres personnes dites plus faible qu‘eux (je m’exprime mal, mais on me comprend, enfin j’espère)

Il ne faut pas qu'un problème de société soit considéré comme un tabou. Et c'est justement parce que l'on parle de la violence faite aux femmes par les hommes, que, justement, tu parles de la violence inverse. Un problème posé sur le tapis, amène forcément un autre à y être posé, puis un troisième (celui de la violence en générale).

Butcher a écrit:
En clair, je trouve que ce genre de campagne on un coté bien trop nombriliste, mais dieu sait que ça marche, par ce que dieu sait que les garçons aiment jouer leur prince charmant face au femme en les défendant, et dieu sait que les femmes aiment bien se sentir protéger, donc ce genre de campagne fait plaisir à tout le monde…

Le côté reality show de la campagne n'est du qu'à une tendance populiste de la presse en générale et de la pression de ceux-ci sur les institutions et les politiques. Mais dans le fond, la forme importe peu, c'est la prise de conscience du problème qui importe. La description des fondamentaux d'un problème met en exergue ce qui ne va pas, mais également ce qui va. Et c'est en insistant sur ce qui va que l'on montre la voie à suivre. Le nivellement par le haut se fait par l'exemple, même si le "modèle" doit être optimisé.

Butcher a écrit:
… sauf moi, c’est bien beau de dire non à la violence contre les femmes, mais dans ce cas il faudrait dire non aussi à la violence contre les hommes, ou plus généralement parlant dire non à la violence envers les plus "faibles" (je m’exprime du mieu que je peu) Et je pense que plutôt de vouloir jouer les héros en créant ce genre de campagne, il ferait mieux de ne rien faire plutôt que de ne faire les choses qu’a moitié, car en ne les faisant qu’a moitié, ça avantage certains comme ça va en détruire d’autre (la dessus je pense que tu me comprend Alan, tu exprime un peu près la même chose sur le topic de L'arche de Zoé)

Je te rejoins sur cet argument, mais on marche moins sur des œufs, ici en Europe, que dans les pays ou la vie d'un être humain n'a strictement aucune valeur pour ceux qui ont le pouvoir dans ces pays. On peut donc se permettre de faire des erreurs chez nous pour la bonne cause, mais je suis d'accord sur le fait qu'il est clair que qu'il y a de grosses améliorations à faire pour sortir la société de sa merde médiatique.

Joli post Butcher. Je t'assure. Merci de te joindre à la danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 0:24

Alan Shore a écrit:
Mais dans le fond, la forme importe peu, c'est la prise de conscience du problème qui importe
Dans ce cas c’est une mauvaise prise de conscience, pas dans le faite que ce soit foncièrement mauvais, mais plutôt dans la façon d’aborder les choses. Il faudrait apprendre au gens a voir les choses plus généralement que ça, mais quand le sujet de la compagne se nomme "Dites non à la violence contre les femmes", et bien c’est très mal parti, car ça vise quelque chose de bien trop précis. Ça se serait appelé "dites non à la violence conjugal" ça aurait été déjà mieux, mais encore loin d’être parfais, car en ce qui me concerne, le véritable problème n’est pas que certaines femmes se fasse battre par les hommes ou vis versa, mais plutôt que certaines personnes se font battre par d’autre personnes qui abuse de leur force physique. Mais cela comprend donc beaucoup de chose, et ça commence dès la maternelle, c’est pour ça que je suis "contre" ce genre de campagne, car la plupart des gens se fixe comme objectif seulement les objectifs que désir ce genre campagne, mais les gens en oubli malheureusement que cela représente beaucoup de chose à coté. En clair, on incite les gens à suivre (aveuglément) un certain chemin, celui que cette campagne (campagne nombriliste, puisque les femmes et seulement les femmes) désir, mais ce qui à malheureusement tendance à dissimuler au yeux des gens la véritable base du problème, alors que c’est la ou logiquement une campagne intelligente aurait du frapper, au cœur du problème.

Alan Shore a écrit:
Joli post Butcher. Je t'assure. Merci de te joindre à la danse.
De rien, c’est un plaisir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 1:10

Tu sais Butcher, je suis les travaux de l'ONU depuis longtemps et au jour le jour. On peut reprocher à l'ONU des tas de choses, mais on doit considérer que si l'ONU n'existait pas et que si il n'y avait pas de campagnes ONU, le monde serait bien pire que ce qu'il est. Alors je conseillerais à l'humanité entière de faire couper les burnes ou de se faire arracher la matrice, parce qu'alors, il n'y aurait pas d'espoir, vraiment plus d'espoir.

L'ONU est vraiment une puissance qui peut changer les choses dans le bon sens. L'ONU travaille sur le très long terme, parce que c'est sur le très long terme que l'on peut changer les choses. Peut importe les lobbies qui l'infestent, l'ONU a des bases très solides, et tout salopard qui vient à travailler par l'ONU est aussi infesté, en retour, par cette évidence que l'homme ne peut pas être un loup pour l'homme, parce que l'on ne sait jamais de quel côté des dents on est vraiment.

Voici ce que disait, Kofi Annan, le précédent secrétaire général de l'ONU :

«Lorsque l'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c'est la seule chose que l'on peut faire, rien de plus ».

Il ne faut jamais penser dans l'absolu, il faut rester pragmatique. On ne supprimera pas la violence à court terme, que ce soit la violence sur les femmes, sur les hommes, ou la violence tout court. Par contre, chacun peut lutter à son niveau pour n'être pas une part de cette violence. Tout comme toi, j'ai horreur de dire "moi, moi", je pense à l'autre, et particulièrement aux gosses. Si la résolution du problème la violence peut trouver son chemin, c'est par nous, et par l'éducation que l'on donne à ses enfants.

J'ai donné des noms juifs à mes enfants pour qu'ils se sentent dans la merde s'ils devenaient antisémite. Aujourd'hui, je les appellerais Mohammed ou Fatima. Comment devrais-je appeler mes enfants demain.

- - - -

Je ne voulais pas aborder la violence en générale tout de suite. Tâchons de travailler à petits pas. Rien ne sert de courir, on y arrivera. Ce sujet aborde la violence faite au femmes. La résolution de ce problème rentre très certainement dans un cadre plus général sur violence, mais tâchons d'abord de débroussailler ce décor-là.

D'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 1:18

Et puis voici un entracte que je vous propose avant de continuer afin que nous ne nous prenions pas trop au sérieux :

"Les bonnes femmes sont nos amies, il faut les aimer aussi, comme nous elles ont une âme, comme Butcher et Alan".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 1:41

Si le sujet traite donc seulement de la violence sur les femmes, et bien je n’y prend pas part, car je trouve ça stupide. On me dira certainement que je suis un enfoiré pour ne pas aller manifester, j’ai l’habitude, j’ai l’habitude que les gens ne comprenne pas mon point de vu, tout comme la fois ou je ne suis pas aller manifester contre Jean Marie Le Pen lors des élections (j’expliquerais pourquoi une autre fois) Bien évidement je suis contre la violence envers les femmes, ça va de soit, mais cette campagne ne fait qu’aveugler ceux qui tomberont sous le charme; je prend part… enfin non je ne prend plus part maintenant, je suis un grand blasé de la vie qui en a marre de tout ces gens qui prône fièrement certains chose dans le seul but de paraître bien (pour expliquer les choses simplement) oui donc, si je devais prendre part à une quelconque organisation, manifestation, campagne etc… se serait dans quelque chose d’intelligent qui n’a pas pour but de faire briller les yeux par des soit disant belle phrase, si cette campagne se serait appeler "Dites non à la violence conjugale", elle aurait déjà eu plus de sens à mes yeux.

"Lorsque l'on voit la direction que prend le monde, il faut insister sur ce qui nous unit plutôt que sur ce qui nous divise. Je crois que c'est la seule chose que l'on peut faire, rien de plus"

Je vois, cette personne à certainement raison, pour reprendre le contexte, le fait de parler des femmes battus touche plus de monde que le fait de parler des hommes battus… après tout je ne suis pas Superman, NOUS ne somme pas Superman, alors procédons par étapes comme tu l‘a dit. Malheureusement c’est beaucoup trop long… j’en ai ma claque de toujours entendre les mêmes choses "les femmes battus", "les femme violés", "les étranger victimes du racisme", etc… ça c'est mal et on le sait, notre société le sait, il serait peut être temps d'aborder une autre facette de ces problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
tiftif
banda motivé
banda motivé


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 39
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 2:37

hum... Alors histoire de donner un peu mon avis, je dirais que je suis d'accord avec tout ce qui a été dit. En y rajoutant une couche, 1 journée pour la femme c'est un peu comme laisser les 364 restant aux hommes.
Non ,ça n'a pas vraiment d'intérêt, et les médias font encore leurs choux gras de ce genre de polémique.
C'est comme ça, la société fonctionne comme ça, et c'est vrai que si on n'acquièsce pas, on se met en marge de quelque chose, et on a vite fait de se faire juger, quelque soit la problématique d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 2:40

tiftif a écrit:
1 journée pour la femme c'est un peu comme laisser les 364 restant aux hommes.
Étrange façon de raisonner, il n’y aucune journée de l’homme ça que je sache ?
Revenir en haut Aller en bas
tiftif
banda motivé
banda motivé


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 39
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 2:43

ça s'appelle lire entre les lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 2:45

Il est minuit passé, je comprend pas tout confxx
Revenir en haut Aller en bas
tiftif
banda motivé
banda motivé


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 39
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 3:03

Butcher, je dois te faire un p"tit dessin? zinzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 3:04

Fait donc, j’adore les dessins.
Revenir en haut Aller en bas
tiftif
banda motivé
banda motivé


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 39
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 3:12

Pfff... Tu m'arranges pas, là...
Bon, j'ai voulu faire un raisonnement par l'absurde : Y a 365 jours dans une année. y a des femmes, y a des hommes. Je donne un jour à la femme, ça sous-entend que je laisse le reste aux hommes, donc 364!
Bon, j'ai des billes bleues, j'ai des billes rouges. Aujourd'hui, c'est la journée des billes rouge. Tu vas me dire ah bah oui, mais les autres jours c'est quoi? Suspect T'as compris, là?
Le problème dans la journée de femme, c'est que quelque part c'est un raisonnement par l'absurde. Le reste de l'année il y a toujours des femmes, et des hommes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antho
banda populaire


Masculin
Nombre de messages : 840
Age : 28
Localisation : Basse Normandie
Humeur : D'été [attention blague]
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Ven 30 Nov - 19:48

Et pour débattre plus intelligemment [mode pute/off],si mes souvenirs sont bons il y a genre 10 femmes par mois qui meurent suite à des violences.C'est énorme quand même,et c'est surtout super tabou...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumbandaworld.exprimetoi.net
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Sam 22 Déc - 8:06

Antho a écrit:
Et pour débattre plus intelligemment [mode pute/off],si mes souvenirs sont bons il y a genre 10 femmes par mois qui meurent suite à des violences.C'est énorme quand même,et c'est surtout super tabou...

D'après ce que nous dit Butcher, c'est surtout le martyre des hommes par les femmes qui est tabou Smile

Regarde ce que Nouménie me fait subir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouménie
banda de bronze


Féminin
Nombre de messages : 1367
Age : 30
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Sam 22 Déc - 12:52

Tu gangraine Banda avec une histoire stupide et disproportionnée
Tu la reporte a tout les topics et moi, je dois encore etre calme...
Es tu sur, malgré ta "bonne volonté" d'apporter véritablement ce dont a besoin banda ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dites non à la violence contre les femmes   Aujourd'hui à 9:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Dites non à la violence contre les femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les femmes compositrices
» La minute des femmes
» [NEWS] Bill et Tom dans une campagne de publicité contre les animaux de cirque !
» POUR OU CONTRE
» Ha les femmes anecdote

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bandaworld :: Société :: Actualité-
Sauter vers: