Un forum convivial ouvert à toutes et à tous!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'adoption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zank'
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 2234
Age : 28
Localisation : Quelque part par là
Humeur : Appelez moi maitresse
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: L'adoption   Mer 26 Déc - 22:01

Donc ce sujet a été ouvert sur la chatbox et il a fait beaucoup parle...

Donc quel est votre avis sur l'adoption? Pensez vous adopter? Pourquoi? Quand faut-il le dire à l'enfant?

Toutes ces questions sont sujettes à polémique... alors seulement je voudrais votre avis... A vos claviers!

_________________
"Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans


les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les


prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumbandaworld.exprimetoi.net
Dimebagou
banda motivé
banda motivé


Masculin
Nombre de messages : 280
Age : 26
Localisation : Saumur(49)
Humeur : Et varié
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Mer 26 Déc - 22:11

Je suis pour l'adoption si et seulement si génétiquement cela est impossible d'avoir un enfant dans son couple. Sinon je suis contre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zank'
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 2234
Age : 28
Localisation : Quelque part par là
Humeur : Appelez moi maitresse
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Mer 26 Déc - 22:15

Ah bon... et pourquoi pas? L'adoption ce n'est pas obligatoirement une deuxième chance! Neutral

_________________
"Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans


les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les


prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumbandaworld.exprimetoi.net
tiftif
banda motivé
banda motivé


Féminin
Nombre de messages : 270
Age : 39
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 1:52

Question délicate... J'ai déjà donné mon point de vu là-dessus, point de vue assez peu conventionnel, certes, mais je trouve que les gens sont formatés sur la question des enfants. Pas seulement les adoptés mais aussi les autres. C'est ce qui fait que le jugement des autres quand on ne rentre pas dans le moule est plus que litigieux.
L'amour porté à sa chair et son sang me semble à moi bien plus égoïste et égocentrique que n'importe quel autre partage.
On est déjà beaucoup trop sur cette planète pour ne pas en rajouter, et faire des mômes à l'heure actuelle relève pour moi de l'inconscience. L'adoption me semble être un acte civile beaucoup plus louable.
S'extasier devant sa progéniture comme devant un miroir me fait gerber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zank'
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 2234
Age : 28
Localisation : Quelque part par là
Humeur : Appelez moi maitresse
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 2:05

Peut être que dans tes propos t'y vas "fort" mais moi j'ai la même conception des choses dans l'ensemble!

Faire un enfant comme l'a dit Alan dans la chat box est aussi quelque chose de naturel pour une femme... mais personnellement je ne le ressent pas ce besoin! Je peux et je veux aimer un enfant qui n'est pas forcément de mon "sang"... Je pense que l'adoption est un acte d'amour complet car d'un coté on aide un enfant qui a besoin l'amour d'une famille, et d'un autre coté on reçoit l'amour de cet enfant autant que si il avait été conçu par nous même!

En bref voici mon point de vue!

_________________
"Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans


les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les


prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumbandaworld.exprimetoi.net
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 8:56

Zanketouille a écrit:
Donc ce sujet a été ouvert sur la chatbox et il a fait beaucoup parle...

Donc quel est votre avis sur l'adoption? Pensez vous adopter? Pourquoi? Quand faut-il le dire à l'enfant?

Toutes ces questions sont sujettes à polémique... alors seulement je voudrais votre avis... A vos claviers!

Je crois que la question de départ est plutôt : "Désir d'enfant ?", ensuite "De sa propre chair ou adopter ?"

Qu'est-ce qui nous pousse à "nous reproduire" ?

Ce qui distingue l'être humain de l'animal, c'est sa capacité à intellectuellement "voir l'avenir", pour le reste, il est formaté comme l'animal, même s'il s'en défend. Donc ce désir d'enfant est inscrit dans nos gènes, au départ. C'est tout le système évolutioniste qui veut ça. On peut dire "ce n'est pas vrai", il n'en ressort pas moins que nos relations intersexes sont basées là-dessus.

Mais comme nous sommes des êtres "intelligents", il y a une image intellectuelle de l'enfant désiré et l'enfant lui-même. Ce sont deux choses différentes :

- L'un est une intellectualisation de notre désir génétique d'enfant. Une sorte de fantasme qu'accouche notre esprit, alors que nous n'avons même pas encore niqué. Il est clairement une reproduction intellectuelle de nous-même, "l'enfant que nous aurions voulu être".

- L'autre est ce nouvel être humain, de corps et d'esprit, qui ne possède de nous que le matériel génétique avec lequel il a été conçu. L'enfant-né n'est pas un "autre nous-même", c'est un "autre". Mais la confusion existe bel et bien dans notre esprit de parents.

Le père et la mère n'ont pas forcément la même vision de l'avenir de l'enfant-né, de ce qu'il devrait devenir. Parce qu'ils le confondent avec l'enfant-imaginé qu'ils ont dans la tête.

Si l'on veut donc être un bon parent, il faut donc d'abord apprendre à dissocier ces deux enfants. L'enfant-né n'a rien à voir avec l'enfant-imaginé. L'enfant-né est un nouvel être humain qui sera soumis aux vicissitudes de la vie, comme vous l'avez été. Vous n'en êtes que les "accompagnants", bienveillants de préférence.

Lorsque l'on a compris cela, on peut aborder le cas de l'adoption. L'enfant-adopté est pareil à l'enfant-né-de-notre-chair, c'est également un "autre" être humain, et rien ne s'oppose à ce que nous choisissions de "l'accompagner" avec bienveillance comme nous l'aurions fait de celui né de notre chair.

Ce qui distingue l'enfant-adopté de l'enfant-né-de-notre-chair, c'est qu'il faut faire un effort pour "l'aimer" au départ, parce que comme nous n'avons pas pu l'imaginer pendant neuf mois (ou même plus). Il n'y a pas au départ d'enfant-imaginé dans notre tête, et donc aimé dans notre tête, pour nous préparer à aimer cet enfant-adopté. C'est, probablement, une des raisons pour lesquelles l'adoption prend tellement de temps : "il faut préparer les parents-adoptants à créer une image mentale aimable de l'enfant-à-adopter, et probablement également préparer l'enfant à être adopté".

Il n'est pas facile de devenir de bons "accompagnants" de notre enfant, qu'il soit adopté ou non. C'est le temps, les essais et les erreurs que nous feront, qui nous formeront sur le tas, comme nos parents avant nous. Mais une chose est certaine, nos enfants nous quitteront un jour pour vivre leur propre existence indépendante de nous. Nous ne faisons que les "accompagner" jusqu'à ce jour-là.

Maintenant, faut-il adopter ou non ? C'est le destin qui en décidera plus que nous. Au départ, je ne voulais pas d'enfant, mais mon épouse, en voulait. Je n'en voulais pas, pas parce que je n'aimais pas les enfants, non. Je n'en voulais pas parce qu'on ne demande pas l'avis aux enfants si ils veulent naitre. Je trouvais que c'était véritablement l'acte le plus égoïste qui soit. Les enfants n'ont jamais demandé à naitre.

Donc, je me suis aussi intéressé à l'adoption, mais mon épouse en voulait un d'elle. Dans la vie, ce qui nous arrive, nous arrive, et nous avons eu deux enfants. Il ne nous en reste plus qu'un (je n'ai pas envie de parler de ce qui est arrivé à l'autre). Elle est de ma chair, mais je crois que j'aurais pu aimer un enfant-adopté autant que mes propres enfants.

C'est d'abord une disposition d'esprit : savoir aimer quelqu'un d'autre que soi-même. Ensuite, si les enfants-adoptés n'ont pas non plus demandés à venir au monde, la seule différence avec les nôtres, c'est que nous ne sommes pas responsables de leur naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soulflytribe
banda motivé
banda motivé


Masculin
Nombre de messages : 482
Age : 33
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 13:08

Moi perso j'aimerais bien adopter un enfant un jour ou l'autre, et ce sera certainement un p'tit black, parce qu'ils sont trop chous et leur bouille me fais rire... Et comme j'ai ce profond besoin d'aider...

Sinon euh Zanky moi j'veux bien t'adopter mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zank'
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 2234
Age : 28
Localisation : Quelque part par là
Humeur : Appelez moi maitresse
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 16:09

Alan toujours aussi chaud à suivre que dans la chat box mais je crois que j'ai compris!

Soul... tu veux m'adopter? mais attention pas s'inceste alors confxx

_________________
"Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans


les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les


prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumbandaworld.exprimetoi.net
Soulflytribe
banda motivé
banda motivé


Masculin
Nombre de messages : 482
Age : 33
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 18:15

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zank'
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 2234
Age : 28
Localisation : Quelque part par là
Humeur : Appelez moi maitresse
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 18:22

Ben quand même... ça se fait pas silent

_________________
"Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans


les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les


prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumbandaworld.exprimetoi.net
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 19:49

Zanketouille a écrit:
Ben quand même... ça se fait pas silent

Soulflytribe, ne sois pas triste. Quand une femme dit ça, c'est qu'elle pense tout le contraire, sinon elle n'en parlerait plus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soulflytribe
banda motivé
banda motivé


Masculin
Nombre de messages : 482
Age : 33
Date d'inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Jeu 27 Déc - 21:37

Bon Zanky sait que j'aurais rien contre youpi-12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waghzen
banda de bronze


Masculin
Nombre de messages : 1671
Age : 30
Humeur : Forumeur Alcoolique
Date d'inscription : 20/08/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Ven 28 Déc - 2:18

bah c'est loin d'etre une mauvaise chose l'adoption.

faut deja se metre a la place de l'orphelin qui n'a plus auune famille: c'est mieux pur lui de trouver un foyer et une famille acceuillante qui l'aimera et lui apportera tout ce dont il aura besoin, plutot qu'il pourisse dans un orphelinat miteux et sous equipé, et ce quelque soit l'endroit du monde d'ou il previent.
il y a aussi les couples ne ne reussisent pas a avoir d'enfants pour differantes raisons, c'est un moyen pour eux de concretiser leur reve de batir une famille, mais il ne faut tout de meme pas que cela tourne a l'obsession. et il n'y a pas que les couple sans enfants qui sont concerné par l'adoption, toutes les familles peuvent y pretendre, mais a condition que l'enfant adopté soit mit sur un pied d'egalité avec les autres enfants naturels.
et pour ce qui est de dire la verité a l'enfant quand a son adoption, je suis un partisan de la franchise quelque soit le domaine, donc a mon avis le plus tot sera le mieu, mais il faudra lui dire a ce moment la que cela ne le differencie aucunement de ces autres freres et soeures (s'il y en a) et reaffirmer qu'il fait partie integrante de la famille. et s'il decide d'entreprendre des demarches pour retrouver les traces de ses parents geniteurs ( enfants né sous x, par exemple), il ne fut pas hesiter a l'y encourager et a l'y aider, car le moyen de le perdre, ce n'est pas de l'zaider a retrouver ses racines me de l'y en ampecher.
mais bon, ce n'est que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Ven 28 Déc - 12:26

Vraiment heureux de constater que tu puisses produire des posts de plus d'une ligne. Très sincèrement. La déconnade, c'est bien un moment, mais ça finit par lasser.

Waghzen a écrit:
bah c'est loin d'être une mauvaise chose l'adoption.

Comme tu le soulignes plus bas, c'est l'enfant qui importe avant tout.

Waghzen a écrit:
faut déjà se mettre a la place de l'orphelin qui n'a plus aucune famille: c'est mieux pur lui de trouver un foyer et une famille accueillante qui l'aimera et lui apportera tout ce dont il aura besoin, plutôt qu'il pourrisse dans un orphelinat miteux et sous équipé, et ce quelque soit l'endroit du monde d'où il provient.

Il ne faut pas tomber dans les images d'Épinal. Tous les institutions qui s'occupent des orphelins ne sont pas des taudis et ceux qui s'en occupent ne sont certainement pas tous des bourreaux d'enfants. Bien loin de là, au contraire.

Ceux qui sont accueillis par ces institutions sont bien moins à plaindre que, par exemple, ceux que l'on appelle "les enfants des rues". Lorsque l'on parle d'un sujet comme celui des orphelins, il faut éviter les images extrêmes, parce que sinon on introduit une dimension supplémentaire qui, même si elle existe, nous fait nous éloigner du sujet discuté.

Waghzen a écrit:
Il y a aussi les couples qui ne ne réussissent pas à avoir d'enfants pour différentes raisons, c'est un moyen pour eux de concrétiser leur rêve de bâtir une famille, mais il ne faut tout de même pas que cela tourne à l'obsession.

Le vieux con qui parle te dirais que tu dis cela parce qu'à ton âge tu n'es pas encore vraiment confronté à cette question de "ta descendance". Vis-tu en couple, es-tu marié ? Si ce n'est pas le cas, cette question t'a peut-être effleurée, mais sans plus. L'adolescence et puis la jeunesse, est le temps de l'individualisme. On se préoccupe plus de soi-même que des autres.

Le désir d'enfant, sorti de son contexte reproductif naturel, est aussi le moment où l'individu commence à s'intéresser à "l'autre" (ce qui n'est pas lui-même). Je dirais que pour moi cela représente le passage à l'âge adulte. On est bien entendu pas obligé de vouloir des enfants, mais c'est au moment où l'on fait ce choix que l'on rentre dans la société, et que l'on en devient une part importante : quelqu'un sur qui la société peut compter. Un adulte quoi.

Waghzen a écrit:
Et il n'y a pas que les couple sans enfants qui sont concerné par l'adoption, toutes les familles peuvent y prétendre[...]

L'adoption n'est pas un droit au sens strict, c'est une opportunité qui permet à un orphelin de s'allier à un couple en demande d'enfant pour leurs intérêts commun. un couple plus un orphelin = 3 êtres humains sur le même pied d'égalité. Dans une discussion comme celle-ci, il ne faut jamais oublier cette notion d'équité entre les êtres humains.

Waghzen a écrit:
[...]mais a condition que l'enfant adopté soit mit sur un pied d'égalité avec les autres enfants naturels.

Cela va de soit, sinon cela équivaudrait à dire qu'un être humain vaudrait plus qu'un autre être humain, ce qui serait un non-sens que pourtant beaucoup de gens font.. Ce qui m'amène à dire que c'est l'humanité, elle-même, dans sa globalité, qui n'est pas encore arrivé à l'âge adulte.

Waghzen a écrit:
Et pour ce qui est de dire la vérité à l'enfant quand à son adoption, je suis un partisan de la franchise quelque soit le domaine, donc a mon avis le plus tôt sera le mieux.

Il ne faut pas prendre les enfants pour des cons. Ils sont capables de tout entendre, et c'est justement parce qu'ils ne parviennent pas encore à complexifier les concepts qui se présentent à eux qu'ils intègrent ce qu'ils entendent de manière saine.

Waghzen a écrit:
[...]mais il faudra lui dire à ce moment là que cela ne le différencie aucunement de ces autres frères et sœurs (s'il y en a) et réaffirmer qu'il fait partie intégrante de la famille.

Une famille est une communauté. Dans cette communauté, il y a des hommes, des femmes, des adultes, des enfants, et parmi ces enfants, des enfants naturels et pourquoi pas des enfants adoptés. Je le rappelle, un être humain = un être humain. Ses différents statuts, et entre-autre celui d'enfant adopté ne peut pas faire de lui un sous-être humain.

Waghzen a écrit:
Et s'il décide d'entreprendre des démarches pour retrouver les traces de ses parents géniteurs ( enfants nés sous x, par exemple), il ne fut pas hésiter à l'y encourager et à l'y aider, car le moyen de le perdre, ce n'est pas de l'aider à retrouver ses racines me de l'en empêcher.

À partir du moment où l'enfant est adopté, il fait partie de sa nouvelle communauté. Ça c'est indéniable. Ce qui est également indéniable, c'est que dans cette adoption, c'est l'adopté qui a eu le moins à dire. Il est donc logique que lorsqu'il arrive à un certain stade de son évolution, il puisse revendiquer le droit d'en savoir plus sur ses véritables origines. Cela ne le fait pas forcément sortir de sa communauté d'adoption, mais cela rétablit un équilibre qui n'existait pas au moment de son adoption.

Waghzen a écrit:
mais bon, ce n'est que mon avis.

Et je trouve que ton avis était très bon. Il relevait les différents détails qui échappent souvent lorsque l'on aborde ce genre de discussion de manière générale. Je suis ravi de te voir sortir de ton "rôle" de clown. Si tu continues comme ça, on pourra peut-être sortir ce forum de son statut de forum-juste-pour-la-déconnade.

Que les autres prennent exemple sur Waghzen (sur ce post-ci, bien entendu Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zank'
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 2234
Age : 28
Localisation : Quelque part par là
Humeur : Appelez moi maitresse
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Sam 29 Déc - 23:04

Alan Shore a écrit:

Il ne faut pas tomber dans les images d'Épinal. Tous les institutions qui s'occupent des orphelins ne sont pas des taudis et ceux qui s'en occupent ne sont certainement pas tous des bourreaux d'enfants. Bien loin de là, au contraire.

Ceux qui sont accueillis par ces institutions sont bien moins à plaindre que, par exemple, ceux que l'on appelle "les enfants des rues". Lorsque l'on parle d'un sujet comme celui des orphelins, il faut éviter les images extrêmes, parce que sinon on introduit une dimension supplémentaire qui, même si elle existe, nous fait nous éloigner du sujet discuté.



Je pense que quoi qu'il en soit, heureusement que les orphelinats existent afin de pouvoir offrir le minimum à un enfant mais c'est sûr qu'entre un orphelinat et une famille aimante, il y a un grand écart!

D'un autre coté, ça me fait penser aux enfants qui vont de famille d'acceuil en famille d'acceuil... je ne suis pas sûre que ce soit constructif pour un enfant non plus... alors que préférer? L'orphelinat ou alors 5 ou 6 familles différentes?

En ce qui concerne de parler à l'enfant adopter je rejoint tout à fait l'idée de Waghzen... Le dire dès qu'il peut comprendre, pour qu'il ne se sente trahit mais se voir pourtant quelqu'un à part entière dans la famille... Mais pour ça il faut savoir comment en parler et y penser même avant d'adopter à mon avis!

_________________
"Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans


les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les


prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumbandaworld.exprimetoi.net
Alan Shore
banda motivé
banda motivé


Nombre de messages : 400
Age : 61
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: L'adoption   Dim 30 Déc - 14:33

Zanketouille a écrit:
Alan Shore a écrit:

Il ne faut pas tomber dans les images d'Épinal. Tous les institutions qui s'occupent des orphelins ne sont pas des taudis et ceux qui s'en occupent ne sont certainement pas tous des bourreaux d'enfants. Bien loin de là, au contraire.

Je pense que quoi qu'il en soit, heureusement que les orphelinats existent afin de pouvoir offrir le minimum à un enfant mais c'est sûr qu'entre un orphelinat et une famille aimante, il y a un grand écart!

Encore faudrait-il que les "familles aimantes parfaites" existent, or ce qui se passe, c'est que ce côté "harmonieux" de la famille se construit par essais et erreur, et là, soit on est doué, soit on ne l'est pas. Le résultat étant dépendant de la capacité d'influence de chaque membre de cette famille, on arrive donc à des résultats tout à fait aléatoires. Il n'y a pas de cours pour devenir "une famille heureuse", et c'est bien regrettable. Aujourd'hui, la télévision à remplacé le dialogue au sein des familles, et ce sont les émissions regardées préférentiellement qui formatent l'environnement et "l'ambiance" familiale par les adéquations ou les frustrations qu'elles engendrent. Il y a une véritable "perte de réalité" dans les familles. On s'en aperçoit lorsque l'on se rend compte des émotions que peuvent susciter certaines émissions (la télé-réalité) et la parfaite indifférence que l'on peut avoir pour son voisin.

Zanketouille a écrit:
D'un autre coté, ça me fait penser aux enfants qui vont de famille d'acceuil en famille d'acceuil... je ne suis pas sûre que ce soit constructif pour un enfant non plus... alors que préférer? L'orphelinat ou alors 5 ou 6 familles différentes?

Je crois que le plus important pour l'enfant est d'abord un environnement stable. Les espoirs pour les enfants adoptés sont certainement plus destructifs lorsqu'ils sont déçus qu'un environnement médiocre en offre affective. Les professionnels le savent, et c'est probablement pour cela que l'adoption s'avère être un vrai parcours du combattant. Il faut absolument dissuader les gens qui voient dans l'adoption la façon de traiter leurs propres manques. Pour l'institution, elle ne voit que le bien de l'enfant d'abord, et l'institution est la seule protection de celui-ci.

On constatant cela, je me suis souvent demander s'il on ne devrait pas également avoir un "permis de se reproduire", mais la société ne pourrait pas se le permettre, car cela empêcherait le remplacement de la "force de travail". Dans nos sociétés occidentales, le taux de natalité n'assure même plus ce remplacement.

Zanketouille a écrit:
En ce qui concerne de parler à l'enfant adopter je rejoint tout à fait l'idée de Waghzen... Le dire dès qu'il peut comprendre, pour qu'il ne se sente trahit mais se voir pourtant quelqu'un à part entière dans la famille... Mais pour ça il faut savoir comment en parler et y penser même avant d'adopter à mon avis!

Comme nous évoluons par essais et erreur, on ne peut évidemment pas y mettre une règle absolue. Je crois que dans ce cas, il faut "sentir" le bon moment. C'est comme lorsque les parents parlent de sujets tabous comme la sexualité, avec leurs enfants. Il y a les bons moments et les mauvais. Cependant, je pense que plus jeunes sont les enfants, et moins complexes en sont les réactions, donc plus faciles la révélation. Je crois que l'adolescence, qui est le moment où les jeunes sont tiraillés entre leur dépendance à la famille et leurs envies d'indépendance, n'est certainement pas le bon moment. Car cette révélation pourrait devenir l'objet où se canalise toutes les oppositions du jeune par rapport à sa famille adoptive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miam
banda debutant


Féminin
Nombre de messages : 17
Age : 44
Localisation : pas chez moi
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: L'adoption   Sam 12 Jan - 21:26

C'est un sujet intéressant. Je me suis déjà posé cette question: si je n'avais pas d'enfant, est-ce que j'en adopterais? On a toujours envie d'enfanter "la chair de sa chair", mais le désir d'enfant peut-être très très fort. Le fait qu'il ne me ressemblera pas me fait hésiter, mais plus encore les cas que je connais: ces familles qui ont connu une crise, parfois très longue, quand l'adopté prend conscience que ses parents biologiques l'ont abandonné. Leurs parents peuvent leur donner tout l'amour du monde, ils s'en prennent plein la gueule (notamment à l'adolescence) parce qu'ils deviennent des étrangers. c'est déjà dur à voir de l'extérieur, alors à vivre à l'intérieur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'adoption   Aujourd'hui à 17:35

Revenir en haut Aller en bas
 
L'adoption
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adoption de Joy
» Adoption à 2 vitesses - Vos avis
» Week-end Adoption Chats & collecte de croquettes Association Respectons : 14-15/9/13 Pontault-Combault (77)
» Un bébé de deux jours enlevé à la maternité d'Orthez
» Sa fille Joy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bandaworld :: Bistrot :: Divers-
Sauter vers: