Un forum convivial ouvert à toutes et à tous!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un été émaillé d'un grand nombre de drames familiaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zank'
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 2234
Age : 28
Localisation : Quelque part par là
Humeur : Appelez moi maitresse
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Un été émaillé d'un grand nombre de drames familiaux   Sam 2 Aoû - 14:06

Ces tragédies qui touchent tous les milieux socioprofessionnels ont causé en quelques semaines la mort de onze adultes, cinq enfants et un nouveau-né.




» INTERVIEW - «Avec les vacances, il y a une montée en puissance des situations conflictuelles»

Cocon bien abrité ou théâtre de violences inouïes : depuis toujours, la famille est une entité à deux visages. Depuis début juin, au moins treize drames familiaux portés à la connaissance du public sont venus émailler l'actualité, causant la mort de onze adultes, de cinq enfants et d'un nouveau-né. Hier, ce dernier aurait été tué par sa mère qui a avoué avoir brûlé le petit corps de cet enfant qu'elle affirme mort-né. Très récemment aussi, une fillette a été étouffée par son père ne supportant pas l'éclatement de son couple. Elle avait tout juste 23 mois.

La plupart du temps liés à une séparation passée, en cours ou à venir , ces coups de sang trouvent aussi parfois leur origine dans les problèmes d'argent ou la jalousie. À de rares exceptions près, enfin, ils conduisent au suicide de l'auteur des faits. Le 25 juillet, dans le Doubs, un ouvrier de 42 ans a ainsi abattu sa femme sous les yeux de ses trois enfants, au rez-de-chaussée du pavillon qu'ils venaient de faire construire. Une fois à l'étage, il a retourné l'arme contre lui. Neuf jours plus tôt, un autre père de famille séparé depuis deux ans s'était rendu au domicile de son ex-concubine pour y pendre ses deux filles, avant de mettre fin à ses jours de la même manière.

Plus récemment, encore, l'enquête sur le drame de Francheville (Rhône) a permis de révéler que trois des quatre victimes retrouvées mortes dans l'incendie de leur maison avaient été tuées peu avant par leur mari et père, lequel devait lui aussi succomber dans le sinistre.

Autant de tragédies qui «correspondent au démantèlement de la cellule familiale et à l'esprit “zappette” du couple, qui veut que l'on jette tout, au bout d'un an ou deux», analyse ainsi Jean-François Varaldi, vice-procureur de la République de Lyon.


«Mises en scène ahurissantes»





À ce jour, pourtant, aucune étude chiffrée ne recense ce type d'actes. De fait, au vu des statistiques du ministère de l'Intérieur, les drames familiaux se fondent sans distinguo dans la catégorie des homicides. Sur le terrain, les policiers eux-mêmes avouent ne pas avoir la moindre «vision d'ensemble» du phénomène, pourtant «vieux comme le monde». «On remarque néanmoins que ces affaires touchent tous les milieux socioprofessionnels, à la ville comme à la campagne, confie un officier. Par ailleurs, les meurtres en eux-mêmes donnent lieu à des mises en scène parfois totalement ahurissantes.»

Fragiles mentalement, tous victimes d'une perte d'estime de soi, les hommes et les femmes n'adoptent pourtant pas le même comportement lorsqu'ils pensent être arrivés sur une voie sans issue. «Les hommes emploient les moyens les plus violents (arme blanche, fusil de chasse, etc.) et incendient les lieux comme pour dire “j'élimine tout, après moi il ne doit plus rien rester”, détaille un magistrat. Les femmes dérapent dans leur tête, agissent sous l'effet de bouffées délirantes purement instinctives.»

La médiatisation de certains dossiers, quant à elle, ouvre immanquablement une brèche dans «la levée des tabous autour des crimes commis», juge Laurence Libeau-Mousset (1), directrice de recherches à l'Institut de crimi­nologie. La «singularité des faits», elle, se charge de marquer les esprits. Mais, de l'aveu d'un magistrat, la famille est aussi «un cadre de drames judiciaires privilégiés».

«Dans le domaine des violences aux personnes comme dans celui des atteintes en termes de mœurs, les liens passionnels très forts qui se nouent au sein de cette cellule peuvent en version négative donner lieu à de véritables désastres», constate Michel Vallet, procureur de la République de Toulouse. Le décès du meurtrier fait en effet perdre tout espoir de procès aux proches, qu'ils soient frères, sœurs, grands-parents, voire amants des victimes.

Pour autant, l'extinction de l'action publique après la disparition de l'auteur ne suspend pas les devoirs d'enquête. Dans le cas du quintuple meurtre de La Magdelaine-sur-Tarn (Haute-Garonne), survenu le 10 juillet, les gendarmes s'escriment encore à «reconstituer aussi précisément que possible ce qui a conduit au drame et à déterminer le comportement et l'emploi du temps de l'auteur» avant sa mort. Dans ce seul département, les drames familiaux ont entraîné la mort de 29 personnes en vingt ans.

« Nous avons, envers les survivants meurtris qui ne comprennent pas, un devoir de vérité, d'explication et d'accompagnement, souligne Michel Vallet. Même s'il restera toujours, pour eux comme pour nous, une part d'irrationnel.»

(1) Auteur de «La Préventionde la maltraitance des enfants», éd. L'Harmattan.





Le figaro


Que pensez vous de ces drames... on en entend de plus en plus aux infos! Y en avait-il autant avant et on n'en parlait pas? Ou les comportements ont changés???

_________________
"Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans


les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les


prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumbandaworld.exprimetoi.net
edj kodiak
Admin


Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 33
Localisation : chez wam
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Un été émaillé d'un grand nombre de drames familiaux   Sam 2 Aoû - 14:34

Zank' a écrit:
[b]Que pensez vous de ces drames... on en entend de plus en plus aux infos! Y en avait-il autant avant et on n'en parlait pas? Ou les comportements ont changés???

ce que j'en pense c'est que des personnes qui meurent, quelque soit la raison fait toujours vendre le 20H.
des études ont montré que les gens retiennent plus facilement des actes malheureux que bénéfiques. on leur donne une bonne nouvelle et une mauvaise, ils retiendront la mauvaise. Aux infos on préfère nous parler de 10 morts, plutot que de 150 naissances. les gens sont plus touchés par la mort même s'ils ne connaissent pas les personnes en questions.
pour ma part je m'en fiche royalement, 10 morts aujourd'hui, 150 demain ... il reste encore plus de 6 milliards d'habitants sur terre, dont des millions qui souffrent quotidiennement.

pour ce qui est des drames familiaux, il y en a toujours eu quelques soient les époques, avec la multiplicité des médias, on a l'impression qu'il y en a plus qu'avant mais c'est faux. chaque famille a ses secrets.

si c'est le sujet "à la mode", on ne va pas arrêter de nous en parler. on nous a parler d'ingrid bétancourt pendant des mois, puis du tibet, obama/clinton etc etc ... maintenant c'est au tour de ça. à la rentrée ça sera autre chose. les problèmes dans le monde (tibet, afriques, ...) ne sont pas résolus parce qu'on en parle plus au 20h.

_________________
On ne peut pas faire l'amour avec toutes les femmes mais il faut quand même faire un effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kodiakprod.net
Zank'
Modérateur


Féminin
Nombre de messages : 2234
Age : 28
Localisation : Quelque part par là
Humeur : Appelez moi maitresse
Date d'inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: Un été émaillé d'un grand nombre de drames familiaux   Sam 2 Aoû - 15:36

Merci pour tes explications bien argumentées!!!

D'un coté c'est vrai que tu n'as pas tord moi j'ai l'impression qu'on se nourrit du malheur des autres!

_________________
"Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans


les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les


prendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumbandaworld.exprimetoi.net
edj kodiak
Admin


Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 33
Localisation : chez wam
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Un été émaillé d'un grand nombre de drames familiaux   Sam 2 Aoû - 16:29

un mec qui tombe ça te fait marrer.
les Hommes (avec un grand H, les femmes y sont comprises ^^) aime la soufrance, sinon ça ferait des siècles que l'on serait dans un monde en paix.

_________________
On ne peut pas faire l'amour avec toutes les femmes mais il faut quand même faire un effort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kodiakprod.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un été émaillé d'un grand nombre de drames familiaux   Aujourd'hui à 9:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Un été émaillé d'un grand nombre de drames familiaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Festival de musique militaire à Ville la Grand du 11 au 13 juin 2010
» The Australian Pink Floyd Show , Grand Rex 8 mars 2010
» Mountain Men grand Prix Cognac 2009
» Fabrication d'un nouveau grand huit complètement dans le noir par Mack-Rides?
» Festival de Musique Militaire à VILLE LA GRAND (74) du 13 au15 Juin 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bandaworld :: Société :: Actualité-
Sauter vers: